Artisan Numérique

/vintage/zaurus/ PdaXRom - Configurer un clavier acentué

Bon, la bête commence à être en main et il est grand temps de commencer à travailler avec. Abiword est un excellent traitement de texte et une vraie bénédiction pour qui a des choses à rédiger. Le seul "hic" c'est que le clavier, en tout cas sous pdaXrom est bizarrement géré, certaines touchent fonctionnent mal et bien sur, il n'y a pas d'accents. Nous allons donc chercher à modifier un peu la gestion du clavier pour y implanter nos accents français.

Première méthode - Le décorateur

La première option consiste à fonctionner par ajout d'accents sur les lettres "nues". On presse une touche "accent grave" et ensuite la touche à accentuer. C'est assez simple à réaliser en modifiant le fichier /etc/X11/kb/akita.xmodmap pour ajouter les lignes suivantes :

keycode 120 = dead_acute dead_circumflex
keycode 78 = dead_grave dead_cedilla

Une fois ceci fait et le fichier rechargé (voir plus haut) la [Kanji2] (keycode 120) et la touche [Shift Droit] (keycode 78) sont utilisables de la manière suivante:

  • un [Shift Droit] suivi d'un e donne é
  • un [Kanji2] suivi d'un e donne é
  • un [Shift Gauche]+[Shift Droit] suivi d'un e donne ê
  • un [Shift Gauche]+[Kanji2] suivi d'un c donne ç

Bon, ça marche mais je n'adore pas le concept... Deux touches à presser en même temps c'est pas pratique et les deux frappes nécessaires par accent vont vite m'énerver. Passons à la solution n°2

Deuxième méthode - L'azertisation du clavier

La deuxième solution consiste à modifier la carte du clavier pour mimer un comportement AZERTY:

  • En Azerty, les chiffres sont accessibles par un [SHIFT]
  • Les accents s'obtiennent en appuyant directement sur la touche correspondante
  • Les symboles graphique apparaissent en pressant [AltGr].
  • Les accents circonflexes et trémas, plus rares, sont associés à une touche que l'on presse avant la lettre à décorer (comme pour la méthode précédente).

On ne peut cependant pas transposer complètement un clavier azerty car cela deviendrait vite illisible sur le Zaurus. Il faut absolument respecter au mieux les sérigraphies. Ainsi le ( et ) restent où ils sont, on ne les déplace pas sur 5 et ° comme sur un clavier Azerty. Le è ne sera pas sur le 7 comme en azerty mais sur le 8. Cela permet aussi d'avoir sur 7 une apostrophe en accès direct bien utile. Cela nous donne la carte suivante:

Appui simple [Shift] [Fn]
! 1 rien
é 2 "
$ 4 rien
% 5 rien
& 6 rien
' 7 rien
è 8 (
ç 9 )
à 0 ~

Reste maintenant à régler le cas des accents circonflexes et trémas. On va utiliser le même "truc" que la première méthode. Il reste une touche Kanji non utilisée : [Kanji2]. On pressera donc [Kanji2] puis la lettre pour ajouter l'accent circonflexe et [Shift]+[Kanji2] suivi de la lettre pour ajouter le tréma. Cela me semble un bon compromis.

La ponctuation est, elle aussi, à modifier pour être plus accessible. La même technique que pour les chiffres est appliquée, nous allons déscendre les symboles en accès directe.

Appui simple [Shift] [Fn]
, / <
? . >

Enfin, on va modifier la touche [Shift Droit] qui ne sert pas à grand chose en un double de la touche [Fn], ajouter le oe sur [Fn] + O et enfin le symbole sur [Fn] + S.

Le cas du Caps_Lock

Chacun ses habitudes mais une chose qui me fatigue avec pdaXrom est son utilisation de la touche TAB comme étant un Caps Lock. La manière de régler ce problème est d'empecher Linux de gérer cette fonction et de laisser X le faire via xmodmap.

Gestion du Caps Lock

Pour empecher Linux de mapper bizzarement la touche Caps Lock, il faut éditer le fichier /etc/sysconfig/keyboard/Akita/keymap.map et de remplacer :

keycode  15 = Tab
altgr keycode 15 = Caps_Lock

par

keycode  15 = Tab
altgr keycode 15 = Tab

Vous pouvez ensuite recharger le clavier par un :

loadkeys /etc/sysconfig/Akita/keymap.map